Le stade Duvauchelle boudé par les spectateurs en 2021 ?

Cette année encore, les rares spectateurs et supporters présents au stade Duvauchelle étaient bien esseulés. Pas besoin de publicité pour les gestes barrières... Mais, comment en est-on arrivé là ?

Pourquoi si peu de monde à Duvauchelle ?

Il y aurait des dizaines de raisons qui pousseraient les spectateurs lambdas à déserter les tribunes. Absence d'ambiance, aucun sentiment d'appartenance au club, résultats sportifs insuffisants, manque de communication dans la ville, prestige des adversaires, qualité de la "fan experience" comme on dirait outre-Atlantique... Oui, cela fait beaucoup. On pourrait même ajouter l'absence de billetterie en ligne (pourtant essentielle de nos jours), un manque de promotion sur les réseaux sociaux ou encore une buvette en Honneur qui n'ouvre qu'une fois sur deux (nous y reviendrons...).

Les Cristoliens se sont-ils désintéressés du football en 2021 ?

Indéniablement, non. Rappelons que l'US Créteil est dans le top 5 des clubs ayant le plus de licenciés. Avec plus de 1 000 joueuses et joueurs justement, le football à Créteil continue d'attirer des jeunes. C'est une fierté de voir toujours plus d'enfants revêtir les tuniques jaunes et bleues de la ville. Malheureusement, cette vague de jeunes Béliers ne se déplace jamais à Duvauchelle pour voir un match de championnat. Que c'était rafraîchissantt de voir ces centaines de jeunes cristoliens, habillés aux couleurs du club, agiter leurs drapeaux, chanter et pousser les Béliers lors du 32ème de finale de Coupe contre Vénissieux ! Mais probablement qu'il ne s'agissait que d'un "one-shot"...

Le stade Duvauchelle a accueilli un match de qualification à l'Euro de l'Equipe de France féminine. Une fête parfaitement maîtrisée... qui a conduit à une affluence relativement correcte avec plus de 4 300 spectateurs. Le chiffre aurait d'ailleurs pu être bien supérieur, mais l'affiche France - Estonie n'était guère prestigieuse... Autre événement à Créteil avec le Tournoi du Val-de-Marne, qui réuniisait un plateau de quatre sélections nationales de moins de 16 ans. Et là, surprise ! Pour la rencontre entre la France U16 et la Belgique U16, la tribune Présidentielle était pleine à craquer ! Certes, l'entrée était gratuite, mais tout de même. Cela n'était jamais arrivé en National cette saison.

u16 France

Au vu de tous ces éléments, il nous semble plus qu'évident qu'il existe un public à attirer au stade Duvauchelle. Reste à en avoir les moyens... et la volonté de le faire.

Quelques efforts à saluer... mais qui restent insuffisants

S'il existe un domaine dans lequel il faut saluer les efforts du club, c'est celui des tarifs. 5€ pour assister à un match de National pour un adulte en tribune latérale assise, c'est très abordable. Pareil pour les abonnements : 30 ou 60€ pour assister à chaque match de l'US Créteil en National, National 3 et en Coupe de France, c'est excellent. Sans doute d'ailleurs que l'US Créteil arriverait sur le podium des meilleurs tarifs du National. Le club avait, de plus, rendu gratuite l'entrée pour le 5ème tour de Coupe de France contre l'Entente SSG. Non, le problème de l'affluence n'est pas là.Communication stade

En tribune Présidentielle, la buvette a été remise au goût du jour. Avec des sandwichs, paninis, cheeseburgers... C'est bien. Or, on oublie complètement les spectateurs de la tribune Honneur. Le cas de cette tribune populaire est assez triste. Non seulement ses habitués n'ont pas la possibilité d'accéder à la buvette présidentielle, mais ils ne peuvent même pas se restaurer, puisque leur buvette est parfois ouverte, parfois non... Qu'il y ait 5 ou 500 spectateurs en Honneur, c'est un devoir symbolique d'offrir cette prestation. On entre dans la "fan experience", comme on l'a abordé plus haut. En Honneur, les sonos ne fonctionnent pas - ou mal. En Honneur, il y avait pendant un temps l'écran géant qui ne fonctionnait pas. En Honneur, il y avait pendant un temps de grands draps blancs qui rendaient impossible l'accès au centre de la tribune. Et on pourrait continuer.

Enfin, les panneaux électroniques disposés un peu partout dans la ville commencent à faire de la publicité pour le club. C'est ce qu'il faut, et faudrait même en diffuser davantage, par des moyens diversifiés pour toucher tout types de public, et amener encore plus d'âmes au stade pour que Duvauchelle retrouve enfin la sienne.

Notre graphique :

Affluence 2021

Sur le même sujet...

supporters

Dissolution des Urban Devils

Par Julien Péan, le 18/01/2022 à 08h02

supporters

Le stade Duvauchelle boudé par les spectateurs en 2021 ?

Par Seb Stavun, le 26/12/2021 à 13h55

supporters

Communiqué du Kop Banlieue : Pourquoi ne sont-ils pas revenus au stade ?

Par Julien Péan, le 06/10/2021 à 21h10

supporters

Affluence famélique à Duvauchelle pour débuter le championnat

Par Seb Stavun, le 08/08/2021 à 15h21

Dernières infos...

multisport

Ch. France 110m Haies : Aurel Manga deuxième et "à moitié satisfait"

Par Julien Péan, le 26/06/2022 à 13h18

club

Communiqué du club : « Il faut savoir tourner la page »

Par Julien Péan, le 23/06/2022 à 11h59

transferts

Mercato : l'US Créteil sur le point de faire signer Clément Jolibois

Par Julien Péan, le 22/06/2022 à 13h29

multisport

Handball : Créteil, battu par Istres, a rendu hommage à son capitaine

Par Seb Stavun, le 05/06/2022 à 21h58