Créteil - Châteauroux : Lancer la machine

Pour clore ce mois d'août, c'est un 3ème match à domicile en 4 journées, que le hasard du calendrier offre aux béliers, avec la venue de Châteauroux.

Le contexte :

Bien qu'ayant bénéficié de contextes plutôt favorables, à savoir, jouer deux fois en supériorité numérique à domicile, et contre un adversaire (St Brieuc) à la préparation affectée par le Covid, l'US Créteil court toujours après son premier succès cette saison. Et son deuxième sous les commandes d'Emmanuel Da Costa, qui affiche un bilan d'une seule victoire en onze matches officiels, contre Laval (but de Fofana dans les arrêts de jeux). Voilà pour ce bilan comptable qui correspond, à l'heure où nous écrivons, à une quinzième place au classement.

Néanmoins, pour les supporters qui ont déjà pu voir évoluer ces béliers versions 2021-2022, nombreux sont ceux qui ont noté, par intermittence certes, de belles choses dans le jeu proposé. N'oublions pas que le groupe a été grandement renouvelé, surtout au milieu et devant. Au rayon des recrues, Flochon et Urie donnent satisfaction aux supporters. D'autres semblent prendre leurs marques. On n'a pas encore eu l'occasion de voir tout le monde. On pense à Ozcan qui avait montré de bonnes choses pendant les matches de préparation.Les deux postes clés de gardien et d'avant centre ont changé, puisque cette année Farade semble avoir la confiance du coach. Même s'il n'a pas pris beaucoup de buts, Riffi Mandanda,, doit corriger le tir au fil des matches pour dégager plus de sérénité. Il y a beaucoup de nouveaux, et parmi eux, pas mal de jeunes, il faut que tout ceci se mette en place, que les automatismes se créent. Au rayon des bonnes nouvelles, avec deux clean sheet en trois matches, la solidité défensive retrouvée est une base précieuse sur laquelle construire les succès à venir.

L'adversaire :

Pas sûr que la Berrichonne de Châteauroux présente le profil du sparring partner idéal pour toucher enfin les trois points. Forts d'un beau succès face au Mans, l'un des favoris du championnat, les Berrichons ont accroché pour le moment le wagon de tête avec six points en trois journées. Sur le papier, en terme d'expérience, il n'y a pas photo entre les deux groupes. Avec Nolan Roux, Yannick M'Bone, Kevin Fortuné, Thomas Robinet ou encore Romain Grange, ce sont des centaines de matches de L2 voire L1 que les CV des Béliers ne peuvent pas se targuer d'avoir. A ce groupe de tauliers, on ajoute de jeunes pépites comme on sait les dénicher du côté du Berry. Contre le Mans, c'est le jeune ailier Ntolla Thio, d'ailleurs passé par les jeunes de Créteil, qui a fait la différence avec un doublé.

Pourtant, un paradoxe surprenant plane sur les terrains de l'Indre. En effet, avec cette 3ème place à un point du leader, le coach Marco Simone est... menacé. La direction du club, qui a choisi de maintenir l'ancien serial buteur du PSG et de Monaco malgré la relégation en National, a finalement adopté une stratégie pour le moins originale, celle d'imposer un ultimatum à son entraîneur après la première défaite de la saison (2è journée à Avranches 3-1). Est-ce que cela aura eu un impact ? La victoire contre le Mans aura au moins prouvé que les joueurs n'ont pas "lâché" leur coach, comme on le dit parfois. Quant aux supporters, incrédules, ils ont renouvelé leur soutien au coach et aux joueurs. Alors, avec cette défaite interdite sous peine d'être limogé, est ce que le management par la peur va s'avérer être la bonne recette pour l'opération remontée immédiate en L2. On en saura plus dans quelques journées. A commencer par ce soir.

Le trio arbitral :

C'est Mehdi Mokhtari qui officiera ce soir, assisté de MM Lemaire et Spadafora. Il a déjà sorti dix-neuf jaunes en seulement deux matches. Les Béliers sont prévenus ! C'est un arbitre rétrogradé qui sévissait la saison dernière en L2. 

En clair :

Sur le papier, tant au niveau de la dynamique que des individualités, la balance bascule clairement en faveur des visiteurs. Si bien que l'adversaire principal des Castelroussins semble venir de l'intérieur, avec la pression imposée publiquement par la direction à son coach. Dans ce climat, aux Béliers d'instiller le doute en début de match. Espérons un public nombreux dans les travées de Duvauchelle pour voir la bande à Mokdad et Flochon trouver les chemins des filets et inscrire ce premier but de la saison à domicile.

Sur le même sujet...

national

La pire humiliation de l'Histoire

Par Julien Péan, le 10/09/2021 à 22h18

national

US Créteil 1-1 Châteauroux : les tops & les flops

Par Julien Péan, le 29/08/2021 à 08h54

national

Créteil 1-1 Châteauroux : Encore, encore et encore...

Par Seb Stavun, le 27/08/2021 à 22h30

national

Créteil - Châteauroux : Lancer la machine

Par Jérôme Drakides, le 26/08/2021 à 22h22

Dernières infos...

club

La Comité Directeur conforte Da Costa et Pataca

Par Julien Péan, le 13/09/2021 à 16h50

feminines-pl

Paris FC 3-0 US Créteil : Dure première pour les filles

Par Julien Péan, le 13/09/2021 à 16h45

club

Da Costa confirmé, Pataca vers la sortie ?

Par Julien Péan, le 12/09/2021 à 21h04

interview

Da Costa allume les joueurs et la direction

Par Julien Péan, le 12/09/2021 à 12h53